Valentine Oberti

Journaliste depuis 2007, formée à l'ESJ Lille, d'abord passée par la radio (RFI, Radio France), puis Mediapart, puis la télévision (Cash Investigation, Le Supplément, Quotidien). De retour à Mediapart pour développer les reportages et enquêtes vidéos, notamment dans notre quotidienne À l'air libre

Ma déclaration d'intérêts est à consulter ici et

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Bayrou : 100 000 euros de budget pour les sondages

    France — Brève

    Répondant à une question de Mediapart, François Bayrou a donc révélé qu'il consacrera 100 000 euros à des sondages (sur un budget prévisionnel total d'environ 10 millions d'euros).

  • François Bayrou et le micro-parti d'un de ses proches

    France

    Défenseur acharné d'une République irréprochable, François Bayrou promet de mettre fin aux micro-partis. Ils sont plus de 300 en France, pour servir les intérêts personnels de ceux qui les créent. Parmi eux, Agir pour demain est celui d'un de ses soutiens, le député du Tarn, Philippe Folliot. Qu'en dit l'état-major du candidat centriste ?

  • À Toulouse, le MoDem aimerait bien refaire 2007

    Présidentielle 2012: François Bayrou, Modem — Reportage

    François Bayrou organise ce samedi un grand meeting à Toulouse. En 2007, la ville et le département lui avaient donné l'un de ses meilleurs scores: 19 % des voix. L'enthousiasme de 2007 est-il toujours là ? Chez les militants, sans aucun doute, même si beaucoup d'entre-eux se préparent déjà à une recomposition des centres et de la droite sans Sarkozy.

  • Socialistes du Pas-de-Calais: la jeune garde et les tyrannosaures

    La face sombre d’Hénin-Beaumont — Reportage

    Continuité, désir de rénovation ou condamnation de leur parti ? Les jeunes élus et responsables socialistes du Pas-de-Calais ne réagissent pas d'une seule voix au système révélé par Gérard Dalongeville dans Rose Mafia et aux enquêtes sur la corruption. Sont-ils déjà résignés ? Ou bien lucides ? Trois ont accepté de nous répondre. Portraits.

  • A Liévin, «Kucheida, on est né avec lui, on va mourir avec lui»

    France — Reportage

    A Liévin (Pas-de-Calais), ville sous la coupe du député et maire Jean-Pierre Kucheida depuis 1981, militants et habitants font bloc derrière leur édile, malgré les scandales touchant ce poids lourd socialiste. Reportage dans la première section PS de France, au cœur du bassin minier. (Diaporama sonore dans l'article.)

  • André Santini condamné pour injures publiques

    France — Brève

    Les conseils municipaux à Issy-les-Moulineaux seront-ils désormais plus apaisés ? Joseph Dion, conseiller municipal socialiste, l’espère après la condamnation d’André Santini.

  • Pas-de-Calais: l'omerta du PS sur les affaires

    La face sombre d’Hénin-Beaumont — Reportage

    Le livre Rose Mafia est une épine dans le pied du PS. Son auteur, Gérard Dalongeville, lui-même mis en examen en 2009, y décrit le « système de corruption organisé par les élus socialistes » dans le Pas-de-Calais. De cela, les socialistes ne veulent pas parler. Récit d'une omerta, de Paris à Liévin, et premier volet de notre enquête.

  • Congrès du NC: Morin chahuté, sa motion adoptée

    France — Brève

    Si le doute était encore permis, le Nouveau Centre soutiendra donc Nicolas Sarkozy à la présidentielle. L'insoutenable suspense a pris fin au terme d'un vote des adhérents qui avaient à choisir entre trois motions dites « d'avenir » pour le parti.

  • Bayrou propose un référendum pour «moraliser la vie publique»

    France — Brève

    Nicolas Sarkozy critique François Hollande. François Hollande blâme Nicolas Sarkozy. François Bayrou tance les deux, incarnations de la bipolarisation de la vie politique, selon lui.

  • A Lille, Rachida Dati s'affiche dans le premier cercle du président-candidat

    France

    Nicolas Sarkozy a visité, jeudi, un centre d'apprentissage avant un discours à Lille. « Travail » : le mot a été répété une centaine de fois, décliné sous toutes ses formes malgré un taux de chômage qui frôle les 10 %. Et pour mieux appuyer la démonstration, la surprise du jour fut la présence en première ligne d'une revenante : Rachida Dati.

  • Dans le Sarkozy-Tour, à Annecy: beaucoup d'agitation et un discours en pleine droite

    Présidentielle 2012: Nicolas Sarkozy, président sortant — Reportage

    Premier déplacement de campagne officiel de Nicolas Sarkozy, jeudi à Annecy. Le ton a été donné, sur le fond comme sur la forme. L'ennemi est bel et bien François Hollande, pas Marine Le Pen.

  • Sarkozy sur Woerth : «J’ai pas envie de parler de ça»

    France — Confidentiel

    En déplacement à Annecy, le candidat UMP apprécie visiblement peu d'être interrogé sur la mise en examen de son trésorier pour la campagne de 2007: «Ecoutez on est en démocratie, et on a bien le droit de ne pas répondre aux questions».