A Cannes. « Louder than Bombs » se montre peu secouant

Par

Troisième long métrage du Norvégien Joachim Trier, avec Isabelle Huppert, Gabriel Byrne et Jesse Eisenberg. Qu'arrive-t-il au cinéma européen, lorsque passant aux États-Unis, il entend aussi parler de la mondialisation des images ? C'est la question du jour. La réponse n'est pas gaie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cannes, de notre envoyé spécial.-  L’Europe étant notre thème, il n’y a aucune raison à ne pas le dire sans attendre : Louder than Bombs est un cas d’école d’internationalisation du cinéma européen. De nationalité norvégienne, Joachim Trier est né à Copenhague en 1974. Il s’est fait un nom avec Nouvelle Donne (2006) et, surtout, avec Oslo, 31 août (2011), qui a été vu dans le monde entier, a remporté maints prix et été nommé pour le César du meilleur film étranger.