Enquête sur les théories du complot (4/4) : paranoïa et armes politiques

Par

En 1964, l'Américain Richard Hofstadter sort une somme dans laquelle il range les complotistes dans la catégorie des paranoïaques avec qui il est vain de discuter. C'est oublier un peu vite que ces théories participent aussi de combats politiques. Souvenez-vous, pour prendre les plus récents, les discours de Bush Jr, Blair, Aznar...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il n'est pratiquement pas un article universitaire de par le monde consacré aux théories du complot qui ne cite le livre de Richard Hofstadter The Paranoid style in American Politics paru en 1964. L'historien américain y développait l'idée selon laquelle la vie politique américaine serait marquée depuis ses débuts par un « style paranoïaque » caractérisé par « l'exagération outrancière, la suspicion et le délire conspiratoire ». Nul doute que Hofstadter pointait dans cet essai une réalité incontournable.