Edouard Limonov, une œuvre profondément russe

Par

L’écrivain russe est mort le 17 mars à Moscou. Figure extravagante et complexe, Édouard Limonov laisse une œuvre touffue d’où émerge un livre, Mes prisons, récit de ses deux années d’incarcération, un portrait de cet envers sombre de la Russie au début des années 2000.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En ces temps de grand confinement et de lecture, il peut être conseillé de lire ou de relire Mes prisons, d’Édouard Limonov. L’écrivain et acteur politique aux engagements multiples et bien souvent contradictoires vient de mourir à Moscou à l’âge de 77 ans des suites d’un cancer, le 17 mars.