Penser face aux catastrophes

Par

Après l’année tragique qu’a été 2015, pour Paris bien sûr, après aussi Bruxelles, Grand-Bassam, Beyrouth, Tunis, Alep, Ankara ou Kerbala, comment continuer de penser pour éviter la sidération, l'effroi, le repli ou l'anesthésie ? Rencontre entre le prêtre jésuite Paul Valadier et le philosophe Pierre Zaoui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.