Assurance-chômage : le recul tactique du gouvernement

Le gouvernement retire le point le plus contesté du décret sur l’assurance-chômage qui prévoyait une baisse de 40 % de la durée d’indemnisation. Syndicats et opposition crient victoire mais la baisse des droits de 25 % est toujours prévue pour février.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En feignant de reculer, l’exécutif a en réalité avancé ses pions et marqué des points pour sa réforme de l'assurance-chômage. Il rend plus « acceptable » la prochaine baisse des droits, offre une image moins intraitable et prépare l’opinion publique à de futures règles, toujours plus réductrices.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal