Les ouvriers de Geodis en grève : « On est tellement mal payés qu’on demande des acomptes tous les mois »

Une majorité des ouvriers de la plateforme logistique de Gennevilliers sont en grève depuis le 17 octobre, à 21 h 30. Ils réclament une hausse des salaires, mais le leader français de la logistique ne souhaite pas avancer les négociations.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Devant l’entrée de la plateforme logistique Geodis de Gennevilliers, des pneus, des palettes entassées et une grande pancarte qui annonce « une grève pour pas qu’on crève ». Ce mardi 25 octobre, les prises de parole se succèdent en soutien à la grève des ouvriers de la plateforme logistique qui dure depuis le lundi 17 octobre. Les grévistes, emmenés par la CGT, demandent 150 euros d’augmentation pour tous et une revalorisation des primes.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal