Philharmonie de Paris : la grève des sous-traitants vire au bras de fer

Un mouvement social touche depuis plus d’un mois la Philharmonie de Paris. Des personnels d’un sous-traitant réclament de meilleures conditions salariales. Les négociations sont au point mort et les contrats de trois précaires ayant participé à la contestation n’ont pas été renouvelés.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Leurs noms ont disparu des plannings du jour au lendemain. Trois hôtes et hôtesses d’accueil à la Philharmonie de Paris ont découvert le 23 novembre que leur contrat ne serait pas renouvelé le mois suivant.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal