Face aux gérants Casino, le mur judiciaire

Par

En justice, les gérants de supérette Casino accusés par le groupe d'avoir laissé s'accumuler des déficits ont peu de chances de voir la situation renversée en leur faveur. Pourtant, l'espoir vient d'un arrêt tout récent de la Cour de cassation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une lézarde dont les ramifications pourraient bien s’agrandir dans les mois ou les années à venir, mais qui pour l’heure ne remet pas en cause la solidité de la muraille. Le 9 juin 2015, la Cour de cassation a rendu un arrêt important concernant les déficits de gestion qui apparaissent tous les ans par dizaines dans les comptes des magasins de proximité du groupe Casino. Et contrairement à de nombreuses autres décisions judiciaires rendues ces dernières années par les tribunaux de commerce et les cours d’appel, cet arrêt est plutôt positif pour les gérants du magasin, les époux Botté.