Fichage illégal chez un géant de la pub

Par

Trente-cinq salariés de l’agence de publicité McCann Paris ont été recensés dans un fichier illégal visant à budgétiser le coût de leur départ. Le syndicat Info’com-CGT a déposé une plainte contre X pour collecte déloyale de données à caractère personnel et discrimination. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«TOXIQUE. » L’adjectif est écrit en lettres capitales, pour bien appuyer le propos. Il est utilisé pour qualifier plusieurs salariées, trois femmes précisément, de l’agence de publicité McCann Paris, dans un fichier contenant, au total, trente-cinq noms.