Menaces en cascade sur les petits épargnants

Par

Selon nos informations, le taux du Livret A devrait baisser à 0,5 % le 1er février, taux sans précédent depuis 1818. Les banques veulent torpiller les plans d’épargne-logement (PEL) et font aussi pression sur le gouvernement pour que la fiscalité soit alourdie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce pouvoir a décidément de la suite dans les idées. Et même si la colère sociale n’en finit pas de gronder dans le pays, il n’entend pas dévier de sa route et multiplie les projets qui s’inscrivent tous dans la même logique : tandis que les plus grandes fortunes sont choyées, les plus modestes sont mis à contribution. On l’a vu avec la réforme des retraites : le système voulu par Emmanuel Macron sera universel… sauf pour les plus hauts salaires. Et on va le voir maintenant avec l’épargne réglementée : les plus modestes vont trinquer !