1945-1975 : Baby-boom et rentes glorieuses

Par

Trente Glorieuses ? Avec du recul, il semble que la génération la plus favorisée de l'Histoire fut celle qui vécut sa jeunesse durant les seules « treize heureuses » : 1962-1975.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Baby-boom et Trente Glorieuses : deux idées souvent assimilées l'une à l'autre, et tout particulièrement dans les manuels scolaires. Dans cette « France heureuse », comme le titrait récemment Paris Match, on ne pouvait que faire des enfants. Les chronologies coïncident pratiquement. De même que la croissance économique française est exceptionnelle de 1945 à 1975, le nombre de naissances annuelles dépasse largement sur cette période les 800 000, soit quasiment moitié plus qu'en 1940. Tout juste l'explosion de la natalité démarre-t-elle (dès le milieu de la guerre) et ralentit-elle (à partir de 1965, avec cependant un fort fléchissement en 1975) un peu plus tôt que celle de la richesse nationale.