Erreurs, mensonges et manipulations autour des 35 heures

Par

Une étude, très en vogue, établissant que les 35 heures n’ont créé aucun emploi, est mise en cause pour des erreurs graves. Les Économistes atterrés demandent à l'Insee et à la Dares la tenue d’une « conférence de consensus ». Nous mettons en ligne à cette occasion notre nouvelle émission « L’Éco à contre-courant », consacrée à ce débat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

S’il est une réforme dont plus personne ne veut entendre parler, c’est assurément celle des 35 heures. La droite la voue aux gémonies, et tous les candidats à la primaire ont promis de la remettre définitivement en cause, en cas d’alternance. Et à gauche, c’est l’embarras le plus complet : de ceux qui veulent aussi la torpiller jusqu’à ceux qui souhaitent encore l’assouplir, on trouve tous les dégradés de positions, sauf une seule : nul ne défend ouvertement et clairement la réforme emblématique des années Jospin.