La SNCF condamnée pour avoir empêché des cheminots de faire grève

Par

Les agents grévistes de SNCF Réseau avaient été déplacés de leur horaire de nuit habituel à un horaire de jour. Le tribunal de Bobigny a jugé que cette décision avait « pour objet de limiter l’exercice de leur droit de grève ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour éviter qu’une quarantaine de ses salariés ne fassent grève, la SNCF avait trouvé une méthode créative, qui vient d’être condamnée, le 12 mars, par le tribunal judiciaire de Bobigny, saisi en référé (la procédure d’urgence) par le syndicat Sud Rail.