Avant les îles Vierges, l'argent de Ronaldo transitait par le Panama

Cristiano Ronaldo menace de quitter l'Espagne si la justice l'embête de trop. Il explique qu'il a agi en toute bonne foi, et qu'il pensait que son montage fiscal était autorisé, l'administration fiscale anglaise n'ayant rien trouvé à y redire quand il jouait à Manchester. Mais selon de nouveaux documents issus des Football Leaks, le joueur portugais ment sur toute la ligne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cristiano Ronaldo est de plus en plus acculé. Trois jours après les poursuites pénales pour fraude fiscale lancées contre lui par le parquet de Madrid, Mediapart et l’European Investigative Collaborations (EIC) publient de nouveaux éléments qui discréditent sa défense. Contrairement à ce qu’elle affirme, la star du Real Madrid a bien utilisé plusieurs montages fiscaux différents, recourant notamment à une fondation au Panama dont nous révélons l’existence. Ronaldo semble avoir menti au fisc espagnol à ce sujet.