Retraites: non, tous les seniors ne peuvent pas travailler plus longtemps

Par

Alors que la CGT appelle à manifester ce mardi contre la réforme des retraites, un rappel : pour la moitié des Français de 60 ans, voir reculer l’âge où ils pourront prendre leur retraite ne signifie pas qu’ils devront rester plus longtemps à leur poste. Déjà rejetés en dehors du marché du travail, ils devront patienter encore au chômage, au RSA, en invalidité, ou ne compter que sur eux-mêmes quelques années de plus.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour la CGT, rejointe par Solidaires et la FSU, c’est le premier round sérieux contre la réforme des retraites. Ce mardi 24 septembre, des milliers de personnes feront grève ou défileront à l’appel des syndicats, contre la « régression sociale », pour défendre les retraites, mais aussi l’emploi et les salaires. Après la grève massive à la RATP dix jours plus tôt, puis le rendez-vous réussi des avocats et d’autres professions libérales, ainsi que le rassemblement de Force ouvrière samedi 21 septembre, fort de 6 000 à 15 000 militants, ce sera le quatrième moment de protestation contre la réforme en moins de deux semaines.