Assurance-chômage: le Medef vise les plus vulnérables

Par

Séance de la dernière chance, ce mardi 28 mars, pour le patronat et les syndicats. Ils ont quelques heures pour trouver un terrain d’entente sur une nouvelle convention d’assurance-chômage. Pas gagné à la lecture du projet patronal envoyé aux syndicats, que publie Mediapart.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Le patronat fait des ouvertures », « des efforts »…, lit-on, entend-on dans la presse depuis quelques jours, à la veille de la dernière séance de négociations entre patronat et syndicats sur une nouvelle convention d’assurance-chômage. Il faut dire que le Medef, qui dicte la feuille de route, a placé la barre tellement haut dès le début des discussions que le moindre de ses gestes en direction des syndicats apparaît comme une concession inestimable. Mais il ne concède que des miettes en réalité à la lecture du nouveau projet d’accord qu’il a posé ce mardi 28 mars sur la table et que Mediapart publie ci-dessous. Certes, il n’est pas définitif, encore amendable, c’est tout l’enjeu des prochaines heures, mais le texte interpelle tant il paraît difficile que le patronat lâche encore beaucoup de lest.