Aurélien Taché: «En matière de protection sociale, on prône un système plus universel»

Par et

Le projet de loi réformant l’assurance chômage et la formation est désormais sur la table, à peu près conforme aux arbitrages gouvernementaux dévoilés début mars. Le futur rapporteur du texte à l’Assemblée, le député LREM Aurélien Taché, assume les risques du changement de modèle voulu par Matignon.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le gouvernement présentera normalement le 18 avril son projet de loi réformant l’assurance chômage, la formation professionnelle et l’apprentissage. Le texte, dévoilé mardi par Le Monde avant son passage devant le Conseil d’État, ne contient pas de grosses surprises par rapport aux premiers arbitrages gouvernementaux, détaillés dans plusieurs de nos articles, sur le contrôle des chômeurs notamment ou encore l’avenir du compte personnel de formation.