Chez McDo à Marseille, les syndicalistes dans le viseur

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À Marseille, la tension est loin d’être retombée autour de McDonald’s. Depuis de longs mois, la célèbre enseigne est en conflit avec un groupe de salariés et de syndicalistes, qui lui reprochent de vouloir faire fermer le restaurant du quartier Saint-Barthélemy, l’un des seuls pourvoyeurs d’emplois stables au cœur des quartiers nord et symbole local de la lutte sociale (lire notre article sur les enjeux du conflit social, et notre reportage sur place). Le 7 septembre dernier, la justice a interdit en référé à l’enseigne, propriétaire à 50 % du magasin, et à son franchisé Jean-Pierre Brochiero, de le céder à un nébuleux repreneur censé en faire un restaurant asiatique halal.