Le mouvement social ne désarme pas

Manifestations sous haute surveillance ce mardi, pour la onzième manifestation contre la loi sur le travail. Alors que le texte a été largement modifié par le Sénat et retourne à l'Assemblée le 5 juillet, le nombre de manifestants reste globalement stable: 15 000 à Paris et 65 000 dans toute la France selon la police, 55 000 et 200 000 selon les syndicats.

> Loi sur le travail: notre dossier

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Près de quatre mois après la première manifestation unitaire, le 9 mars, l’essoufflement régulièrement annoncé n’a toujours pas lieu. Ce mardi 28 juin, pour le onzième jour de manifestation unitaire contre la loi sur le travail (douzième jour en comptant les défilés du 1er Mai), ils étaient encore 14 000 à 15 000 manifestants à défiler dans les rues de Paris, selon la préfecture de police, et 55 000 selon les syndicats. Dans toute la France, les policiers et gendarmes ont compté 64 000 manifestants, contre 200 000 pour les syndicats. Des chiffres qui restent plutôt stables dans la durée.