Dans la foule du 1er Mai de Marine Le Pen

Ce mercredi, le Front national organisait à Paris son traditionnel défilé du 1er Mai, en l'honneur de Jeanne d'Arc. Si Marine Le Pen se vante d'avoir fait le ménage depuis son arrivée à la tête du parti, dans la foule, Mediapart a tout de même croisé les habituelles panoplies d'extrême droite et des anciens du GUD. Loin de la « dédiabolisation » prônée par la présidente du FN. (Vidéo dans l'article.)

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« On est chez nous, on est chez nous  ! » De tous les slogans scandés ce mercredi, au cours du traditionnel rassemblement du 1er Mai organisé par le Front national en l’honneur de Jeanne d’Arc, c’est celui-ci qui a ponctué le défilé. Entrecoupé de « Front, Marine, Liberté », « Marine à l'Élysée, du travail pour les Français », « la France aux Français », « Hollande démission » et de salves contre le Front de gauche : « Communistes assassins » ; « Au goulag Mélenchon ».