Le racisme à CNews: un business model

Par

Les propos sur CNews d'Éric Zemmour, condamné à trois reprises pour incitation à la haine, sur les migrants mineurs ont déclenché un nouveau tollé. Rien d’anormal pourtant puisqu’il est payé pour « renverser la table » par la chaîne de Bolloré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fraîchement condamné pour « injure et provocation à la haine » pour son discours tenu l’an dernier à la « Convention de la droite », Éric Zemmour, tête de gondole fascisante de la chaîne CNews, a manifestement décidé de s’offrir, en cette rentrée, une nouvelle occasion de condamnation.