Procès Sarkozy-Bismuth: et maintenant la bataille procédurale

Par

Ce lundi, les avocats de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert, ont plaidé l’annulation de la procédure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Troisième journée d’audience, ce lundi 30 novembre, et le procès de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert dans l’affaire de corruption dite affaire « Paul Bismuth » n’en est toujours pas au stade de l’examen des faits. Après les péripéties liées à la demande de renvoi du procès pour raisons médicales du haut magistrat en retraite Gilbert Azibert, finalement présent ce lundi, la journée est consacrée aux fameux incidents de procédure, devenus quasi systématiques dans les dossiers politiques ou financiers.