Le procès Sarkozy-Bismuth ne sera pas renvoyé

Par

Le tribunal judiciaire de Paris a rejeté la demande de renvoi du procès déposée pour raisons médicales par le magistrat en retraite Gilbert Azibert. Les débats reprendront lundi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après une semaine de perdue, le procès de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog et Gilbert Azibert dans l’affaire dite « Paul Bismuth » va enfin démarrer. Ce jeudi après-midi, la 32e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris a rejeté la demande de renvoi déposée lundi par le magistrat en retraite Gilbert Azibert, 74 ans, qui invoquait des raisons de santé et était resté à Bordeaux.