Aide au développement, climat: l'Elysée se prend les pieds dans le tapis

Par et

Les 4 milliards d’euros promis par François Hollande devant l’ONU ne sont pas prévus au budget 2016 et ne devraient être composés que de prêts. À deux mois de la COP21, Paris n’a pas de politique crédible pour aider à lutter contre la pauvreté et le dérèglement climatique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une annonce précipitée, une loi contradictoire, deux jours pour ramer à contre-courant et des engagements finalement très flous : la polémique sur l’aide publique au développement de la France ressemble à tout le quinquennat de François Hollande. À deux mois de la COP21, Paris n’a toujours pas de politique crédible pour aider les pays les plus pauvres à lutter contre la pauvreté et le dérèglement climatique.