Climat: l’Etat condamné pour «carence fautive»

Par et


Dans un jugement historique, la justice condamne l’État pour « la faute » qu’il a commise en échouant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Et se donne deux mois pour décider s’il faut enjoindre au gouvernement de réparer le préjudice écologique qu’il a commis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une décision historique : le tribunal administratif de Paris condamne l’État pour « la faute » qu’il a commise en échouant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Dans un jugement rendu mercredi 3 février, la justice considère que « l’État doit être regardé comme ayant méconnu le premier budget carbone » qu’il s’était fixé et « n’a pas ainsi réalisé les actions qu’il avait lui-même reconnues comme étant susceptibles de réduire les émissions de gaz à effet de serre ».