Le parquet réclame des peines de principe contre Balladur et Léotard

Par

Pour « tenir compte de la personnalité des prévenus », le parquet général a requis une peine d’un an de prison avec sursis contre l’ancien premier ministre Édouard Balladur et de deux avec sursis contre l’ex-ministre de la défense François Léotard. Tous deux étaient absents.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Je vous demande de déclarer coupables MM. Balladur et Léotard », a conclu le procureur général François Molins, mardi, devant la Cour de justice de la république (CJR). Sans rien lâcher de l’accusation, le magistrat requiert des peines de principe, un an de prison avec sursis contre Édouard Balladur et deux ans de prison avec sursis contre François Léotard, peines assorties respectivement de 50 000 et 100 000 euros d’amende. Le procureur général a argumenté d’une main de fer, mais il a conclu en gants de velours.