Le monde du handicap réclame des moyens pour une existence «digne»

Par

Prenant le président de la République au mot, les plus grandes associations de défense des personnes porteuses de handicap réclament un vrai revenu « d’existence » mais se voient privées de leur manifestation pour cause de coronavirus. Depuis un mois, les revirements s’enchaînent sur l’allocation aux adultes handicapés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré le recul récent du gouvernement sur l’intégration de l’allocation aux adultes handicapés dans le prochain revenu universel d’activité, et les promesses du président de la République à l’occasion de « l’acte II » de sa politique sur le handicap, une grande mobilisation du secteur devait avoir lieu jeudi 5 mars, dans toute la France. Elle a été annulée, en raison du risque de propagation du coronavirus Covid-19.