La grève qui tente d’unir syndicats, gilets jaunes et la gauche politique

Par et

Un appel syndical à la grève, soutenu par les gilets jaunes et qui remet sur la table l’union des gauches… La mobilisation du mardi 5 février ouvre la porte à de nouvelles convergences dans le mouvement social, et met à jour les frilosités.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tous ensemble, tous ensemble ! Un appel à la grève a été lancé pour mardi 5 février par deux organisations syndicales, soutenues par plusieurs groupes de « gilets jaunes », des organisations citoyennes, des intellectuels, et des partis politiques de gauche. Des porte-parole écoutés, tels que Maxime Nicolle, Éric Drouet ou François Boulo, ont relayé et amplifié sur les réseaux sociaux l’appel à la grève porté par la CGT et Solidaires.