Des centaines de millions sont dépensés en toute opacité pour la com' des ministères

Par et

D'après un rapport de la Cour des comptes, les dépenses en communication des ministères ont augmenté de près de 50% entre 2006 et 2010. Au-delà du coût faramineux, au-delà de leur intérêt parfois sujet à caution, beaucoup de contrats passés pour des conseils ou des sondages sont irréguliers. L'Elysée a fait des émules.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les ministères communiquent à tout va. Entre 2006 et 2010, 600 millions d'euros (hors personnel) ont ainsi été dépensés par les dix ministères ciblés par la Cour des comptes dans un rapport présenté jeudi à la commission des finances de l'Assemblée nationale, présidée par le socialiste Jérôme Cahuzac. La hausse de ces budgets s'élève à 50% entre 2006 et 2009, à peine amoindrie par une baisse de 6% en 2010.