Au service secret de Bernard Arnault: Squarcini de nouveau mis en examen

L’ex-directeur des services secrets intérieurs, Bernard Squarcini, vient d’être mis en examen pour « abus de confiance ». Il est accusé d’avoir mobilisé les moyens de l’État fin 2008, en dehors de tout cadre judiciaire, dans une affaire privée au profit du milliardaire Bernard Arnault, patron du groupe LVMH.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Une de plus. Déjà mis en cause à maintes reprises par la justice, Bernard Squarcini, l’ancien directeur des services du renseignement intérieur sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, a ajouté une nouvelle ligne à son curriculum vitae judiciaire.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal