L’impunité des évêques s’effrite lentement

Par Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse (We Report)

Depuis l’émergence des scandales de pédophilie dans l’Église, très peu d’évêques ont été poursuivis pour non-dénonciation. Alors que certains dossiers arrivent devant la justice, le Vatican tente de son côté de faire preuve de plus de fermeté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Je serai au procès Barbarin, quitte à dormir sur place pour pouvoir entrer. » Pour Jean-François Roche, l’audience qui s’ouvre lundi 7 janvier à Lyon est aussi l’occasion de voir enfin « un évêque sur les bancs d’un tribunal », comme il dit.