Suicide de Christine Renon : un rapport propose des mesures pour éviter un nouveau drame

Par et

Deux ans après le suicide de Christine Renon, une directrice d’école épuisée par le poids de ses tâches administratives, un rapport d’enquête du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail de Seine-Saint-Denis, que Mediapart a pu consulter, propose des mesures pour éviter un nouveau drame.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bien que les vacances scolaires aient commencé il y a deux jours, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique (CHSCTA) de Seine-Saint-Denis s’est réuni le 7 juillet pour examiner le rapport d’enquête de la délégation du 93 réalisé fin 2020 à propos du suicide de la directrice d’école Christine Renon en 2019.