Affaire Platini-Blatter: la Fédération française de foot perquisitionnée

La Fédération française de football a été perquisitionnée mardi 8 mars à la demande de la justice suisse. Les policiers ont saisi des documents relatifs au paiement d'1,8 million d'euros accordé par l'ex-président de la Fifa, Joseph Blatter, à Michel Platini, suspendu de la présidence de l'UEFA à la suite de cette affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le siège de la Fédération française de football (FFF) a été perquisitionné mardi à Paris par les policiers de l’office central anticorruption (OCLCIFF), dans le cadre de l’affaire du paiement suspect d'1,8 million d’euros accordé par l’ex-président de la Fifa, Joseph Blatter, à Michel Platini, président suspendu de l’UEFA, ont annoncé mercredi la justice suisse et le parquet national financier (PNF) français.