Un groupe héritier du GUD multiplie les attaques en plein Paris

Ces derniers jours, des militants d’extrême droite ont attaqué, à quatre jours d'intervalle, en plein Paris, un soutien du comité Adama Traoré et le bar antifasciste Le Saint-Sauveur. Mediapart a enquêté sur leur groupe – les « Zouaves Paris », héritiers du GUD – et ses connexions néonazies.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Deux attaques, à quatre jours d’intervalle. Sous l’appellation « Zouaves Paris », des militants d’extrême droite, héritiers du GUD (Groupe Union Défense), multiplient les violences en plein Paris. Dernière en date : l’agression dans le métro d'un jeune homme vêtu d’un T-shirt « Justice pour Adama », slogan du comité de soutien à Adama Traoré.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal