Sexisme en politique: Mediapart lance le «MachoScope»

Par et

Mercredi, aucune députée de gauche n'est venue s'asseoir dans l'hémicycle pour protester contre le sexisme dont a été victime l'écologiste Véronique Massonneau, de la part d'un député UMP. Mediapart lance un « MachoScope » pour recenser le sexisme en politique. Alertez-nous.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une grande première. Mercredi, en début d'après-midi, aucune députée de gauche n'est venue s'asseoir dans l'hémicycle à l'heure des questions au gouvernement. Elles avaient décidé d'attendre quelques minutes à la porte pour protester contre le sexisme ordinaire qui règne dans l'hémicycle. La veille, tard dans la soirée, une de leurs collègues, l'écologiste Véronique Massonneau, en avait été la victime, interrompue lors de son intervention par un député UMP, Philippe Le Ray, imitant le caquètement d'une poule.