Migrations Analyse

Asile: en finir avec l’obsession des «fraudeurs»

La réforme de l'asile que Bernard Cazeneuve présente aux députés ce mardi 9 décembre n'est pas aussi favorable aux demandeurs d'asile que le ministre de l'intérieur l'affirme. En cherchant à accélérer les procédures, son projet de loi alimente la machine à fabriquer des sans-papiers.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les envolées lyriques sur l’asile étaient passées de mode en France depuis deux décennies. Le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve les remet au goût du jour. Lors de ses interventions médiatiques, il présente sa réforme, examinée en urgence à l’Assemblée nationale (consulter le dossier législatif) à partir de ce mardi 9 décembre, comme exclusivement favorable aux demandeurs d’asile.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA

Aujourd’hui sur Mediapart

Voir la Une du Journal

#FREEMORTAZA

Depuis le 7 janvier 2023 notre confrère et ami Mortaza Behboudi est emprisonné en Afghanistan, dans les prisons talibanes.

Nous ne l’oublions pas et réclamons sa libération.

En savoir plus sur #FREEMORTAZA