«Blancos» de Valls: le professeur relaxé

Par

Un enseignant-chercheur de l'université d'Avignon a été relaxé après avoir comparu pour incitation à la haine raciale. Il avait cité ironiquement les propos de Manuel Valls sur « les blancos » dans un mail interne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 « C'est un grand soulagement », explique Bernard Mezzadri, relaxé ce 10 février par le tribunal correctionnel d'Avignon pour des propos tenus dans une liste interne de mails de l'université d'Avignon où il enseigne. Maître de conférences de l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV), Bernard Mezzadri a comparu le 27 janvier 2016 devant le tribunal correctionnel d'Avignon pour avoir paraphrasé dans un échange de mails les propos de Manuel Valls (demandant en 2009 qu'on mette « plus de Blancs, de white et de blancos » pour donner une « belle image » de sa ville). Lire ici notre article.