Conflit d'intérêts: les casquettes multiples du «Monsieur Vieillesse» du gouvernement

Luc Broussy a remis ce lundi à Jean-Marc Ayrault un rapport censé dessiner la future politique française face au « vieillissement ». Mais quels intérêts défend l'auteur, ancien représentant des maisons de retraites à but lucratif ? D'autant que l'homme a aussi monté une société de conseil à ces établissements ainsi qu'à des collectivités, tout en dirigeant un groupe de presse dans le secteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Qui est l’auteur du rapport sur le vieillissement de la population remis ce lundi à Jean-Marc Ayrault et à la ministre déléguée Michèle Delaunay ? Un ancien représentant des maisons de retraites à but lucratif ? Un homme d’affaires avisé qui dirige plusieurs journaux spécialisés sur ces questions ? Le directeur d’une société de conseil et de formation qui a facturé son expertise aussi bien à des établissements pour personnes âgées qu’à des collectivités ? Ou bien encore le « Monsieur Personnes âgées » de François Hollande pendant sa campagne présidentielle ? Le conseiller spécial de l’association des départements de France, toujours sur ces mêmes questions de vieillissement ?