Diesel: les députés LREM peinent à contenir la mobilisation

Par

La mobilisation lancée à travers les réseaux sociaux pour le 17 novembre contre la hausse du carburant et la taxe associée décidée par le gouvernement incite les parlementaires LREM à défendre la cohérence de la politique en matière d’écologie. Certains reconnaissent cependant une faiblesse pour aller sur le terrain se confronter aux critiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Minimiser à tout prix. La République en marche veut absolument éteindre l’incendie avant qu’il ne s’étende, alors que les appels à mobilisation, le 17 novembre prochain, contre la hausse du carburant et l’instauration dans le projet de loi de finances d’une taxe sur l’essence et le diesel continuent de se propager à travers les réseaux sociaux.