Éoliennes de la baie de Saint-Brieuc : l’avalanche de plaintes continue

Après une plainte des pêcheurs pour violation de la charte de l’environnement et une autre pour recel de favoritisme, c’est maintenant un agriculteur, appuyé par une association, qui saisit la justice pour « faux et usage de faux ». Ils estiment qu’une enquête publique aurait pu être faussée.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le projet de construction d’un parc de 62 éoliennes géantes dans la baie de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) continue de susciter une véritable avalanche de plaintes devant la justice. Et cette fois, ce n’est plus en mer mais sur terre que la confrontation judiciaire va se mener.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal