Européennes: LREM cultive l’ambiguïté sur l’écologie

Par

Dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, l’agriculteur et la viticultrice de la liste Renaissance se sont rendus à Bruxelles. Ils ont confronté leur vision de la politique agricole commune à celle de l’eurodéputé écologiste, et colistier surprise, Pascal Durand.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique), envoyé spécial.– Il ne pensait pas se retrouver là. Le 8 avril, devant l’imposante entrée du Parlement européen à Bruxelles, Jérémy Decerle dégaine son smartphone pour prendre le bâtiment en photo. Il renouvellera plusieurs fois l’exercice une fois dans l’enceinte. L’ex-président des Jeunes Agriculteurs (JA), en quatrième position sur la liste Renaissance de La République en marche, du MoDem et d’Agir pour les élections européennes du 26 mai, fait son premier déplacement de campagne, lui qui, début mars, n’avait jamais envisagé se présenter.