L’étrange passion de Nicolas Sarkozy pour les billets de 500 euros

Par et

Ces dernières années, l’ancien président de la République a systématiquement retiré de son compte des espèces en billets de 500 euros, selon des informations de Mediapart. Cette pratique inhabituelle a été découverte par des policiers et des magistrats en marge de l’affaire des financements libyens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon des informations recueillies par Mediapart, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy s'est pris de passion ces dernières années pour les billets de 500 euros avant que ceux-ci ne soient retirés, début 2019, de la circulation par la Banque centrale européenne (BCE) dans le but de mieux lutter contre les risques de blanchiment d’argent sale.