Nicolas Sarkozy se lave de tout soupçon

Par et
Nicolas Sarkozy a estimé, lundi 12 juillet, dans son interview à France 2, qu'Eric Woerth était «lavé de tout soupçon». Si le ministre du travail est confirmé à son poste, un gouvernement resserré est annoncé pour la «fin octobre».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nicolas Sarkozy a érigé son ministre du travail, Eric Woerth, en parangon de vertu, lundi 12 juillet, sur France 2. Il a décrété que le trésorier de l'UMP était non seulement «lavé de tout soupçon» (grâce au rapport «extrêmement fouillé» de l'Inspection générale des finances livré dimanche soir, à point nommé), mais aussi que sa «dignité (faisait) honneur à la classe politique» tout entière.