Loi sur le travail: le pari risqué de la CFDT

Lundi 14 mars a lieu une ultime concertation entre les syndicats et le premier ministre. Sans réponse à ses griefs, la CFDT menace de rejoindre les autres syndicats dans la rue le 31 mars. Une partie des militants CFDT penchent plus pour un retrait que pour une révision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La CFDT, lestée de la loi sur le travail, est « sur une ligne de crête », constate un militant de longue date, rencontré au rassemblement organisé par une partie des syndicats français, place de la République à Paris, samedi 12 mars. Derrière lui, à la tribune, se succèdent les représentants de la « grande famille des réformistes », dixit Carole Couvert, présidente de la CFE-CGC, qui félicite l'Unsa, la CFTC, les étudiants de la Fage et bien sûr la CFDT de ce front commun pour « faire bouger » le projet de loi de réforme du code du travail.