Non, les aides sociales ne sont ni trop coûteuses, ni inefficaces

Par

« On met trop de pognon » et « on déresponsabilise » les pauvres, sans résultat. Voilà le fond de la pensée du président, telle qu’elle a été livrée par l’Élysée dans une vidéo. Une opinion non fondée et gravement erronée : en France, les prestations sociales corrigent les inégalités, et cet effet est tout à fait mesurable.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un propos de comptoir, même délivré d’un ton énergique en bras de chemise dans un bureau élyséen, reste un propos de comptoir. Et des affirmations erronées, même lorsqu’elles émanent de diverses têtes de l’exécutif, ne peuvent pas dépasser le niveau de préjugés mal informés. En diffusant dans la nuit de mardi à mercredi sur Twitter l’extrait d’une séance de travail d’Emmanuel Macron, la communication de l’Élysée a cruellement rappelé à quel point le débat sur les diverses aides sociales est pauvre, et appuyé sur des bases plus que bancales.