Des familles sans-abri expulsées du CHU de Bordeaux

Par

Plusieurs familles en grande précarité occupaient une maison de retraite désaffectée du CHU de Bordeaux. Jeudi 16 février, la direction de l’hôpital a obtenu leur expulsion.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Article actualisé jeudi 16 février 2017 : Les 35 personnes sans-abri qui occupaient une maison de retraite désaffectée du CHU de Bordeaux, dont nous vous parlions dans l'article ci-dessous, ont finalement été expulsées jeudi 16 février, au matin. La préfecture a fait exécuter l’avis d’expulsion prononcé il y a quelques jours par le tribunal administratif. Selon le collectif citoyen et l'intersyndicale CGT, CFDT et Sud du CHU, fortement mobilisés, plusieurs dizaines de CRS et policiers sont intervenus pour évacuer les occupants, y compris un nourrisson et un enfant de 15 mois, qui se sont retrouvés à la rue. Les familles sont actuellement accueillies, de façon temporaire et précaire, par des habitants de Pessac et de la région bordelaise. Une seule famille avec des enfants scolarisés a été relogée à l’hôtel social par le dispositif 115.