Macron, président en papier glacé

Par

Le président de la République souhaite conserver le contrôle absolu de son image et s’en prend à tous les journalistes qui osent l’interroger sur ses stratégies de communication. Elles sont pourtant omniprésentes dans son exercice du pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La question ne lui a pas plu. Et comme beaucoup de choses qui lui déplaisent, Emmanuel Macron l’a balayée d’un ton méprisant. Cette question, posée par une journaliste de Quotidien, portait sur le caractère « privé » de l’escapade que s’est accordée le chef de l’État au Taj Mahal, lors de son voyage officiel en Inde, en compagnie son épouse, mais aussi de sa photographe officielle, de trois conseillers de son équipe de presse, de son sherpa, de l’ambassadeur de France à New Delhi, de l’écrivain Jean-Claude Carrière, du poète Momin Latif et d’une poignée de journalistes et de photographes accrédités pour l’occasion.