JO 2024 : l’argent profitera bien peu aux habitants

Par

En visite sur le futur site du village des athlètes, Emmanuel Macron doit annoncer ce jeudi le déblocage de 250 millions d’euros pour la construction de 5 000 équipements sportifs de proximité. Mais la majorité des investissements olympiques n’iront ni aux gymnases ni aux terrains de foot du 93.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des grues, des ouvriers au travail, un chantier qui tient ses délais et des champion·ne·s olympiques : jeudi 14 octobre, Emmanuel Macron doit visiter le site du futur village des JO de 2024, à la frontière entre Saint-Ouen et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), avant de se rendre au siège du comité d’organisation des jeux (COJO). Pour l’Élysée, ce déplacement s’inscrit « sous le signe de la confiance et de la mobilisation », dans la continuité du plan « France 2030 » dévoilé deux jours plus tôt : PIB, innovation et rayonnement de la France.