La colère ne faiblit pas à Marseille

Par

Quelque 8 000 personnes ont à nouveau manifesté à Marseille le 14 novembre, scandant des slogans hostiles à la mairie de Jean-Claude Gaudin. Alors que des perquisitions ont eu lieu à l’Hôtel de Ville, des expertises ont refait surface, qui sonnaient l’alerte dès 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Marseille debout, soulève-toi », « Sang sur les mains, menottes aux poignets », « Marre des croulants, Gaudin dégage ». Des milliers de manifestants – 8 000 selon la préfecture de police – ont à nouveau envahi la Canebière à Marseille le 14 novembre pour une marche de la colère partie de la rue d’Aubagne, où s’étaient effondrés deux immeubles le 5 novembre.